AUTRE Communication importante, en lien avec le coronavirus

Report de compétitions :

Championnat du Monde de DTL (Bywell Shooting Ground, GB)

 

Communiqué de la CPSA du 30 octobre 2020
Nous regrettons d'annoncer que les Championnats du Monde DTL de l'ICTSF prévus en 2021 (initialement reportés à partir de 2020) au Bywell Shooting Ground ont été de nouveau reportés à 2022. L'ICTSF et la CPSA veulent s'assurer que le plus grand nombre possible de visiteurs étrangers puissent assister à l'événement et en faire un véritable et authentique championnat du monde. Les perspectives actuelles de la pandémie de coronavirus sont trop incertaines pour garantir que les voyages à l'étranger seront possibles et pratiques en 2021.


Le remboursement complet de tous les frais d'inscription sera effectué automatiquement. Il n'est pas nécessaire d'appeler pour demander un remboursement.

 

Voir le communiqué dans son intégralité sur la page de l'ICTSF.

 


 

Report de compétitions :

Championnat du Monde de DTL (Bywell Shooting Ground, GB)

 

"Le Championnat du Monde de DTL de l'ACTSF a été reporté à 2021.

Le remboursement intégral de la compétition sera effectué à la demande sur la carte bleue utilisée lors du règlement, ou les fonds peuvent être conservés jusqu'en 2021.
Veuillez envoyer vos demandes de remboursement à Clare Alger (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).
Veuillez patienter jusqu'à 10 jours ouvrables pendant que nous traitons un volume aussi important de remboursements.
Nous sommes en train d'examiner la situation concernant les compétitions de l'English Open DTL, du Dougall Memorial et du Sponsored DTL (DTL Weekend) et nous vous tiendrons au courant dès que possible."
 
Pour plus d'informations et suivre l'évolution de la situation, veuillez consulter la page de l'ICTSF (en anglais).
 
Message de l'ICTSF du 18 Mars.
Consideration has been taken into account that many overseas visitors are not able to travel due to current restrictions, therefore making this event less of a 'World Championships'. This is obviously a huge disappointment and not what any of us wanted. Therefore, due to the Coronavirus pandemic it has been decided that the above championships due to be held at Bywell Shooting Ground between 8 and 11 July 2020 are postponed with immediate effect.

This is in agreement with the ICTSF committee. Full refunds of competition entry fees can be requested or monies held until the event is rescheduled in 2021. Please email Clare Alger (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) to request a refund, if that is your preference. Please bear with us for up to 10 working days while we are processing such a large volume of refunds. Unfortunately we are not able to make refunds for Visitor Permits that have already been processed by the police authority.

These are exceptional and difficult times for everyone, we hope you all keep safe and we will let you know the plan for 2021. We will be working closely with the ICTSF to reschedule the Championships.

We would like to thank all the sponsors and Bywell SG who were supporting this event in 2020 and look forward to working with them all for a rescheduled World Down The Line Championships in 2021.

We are reviewing the situation regarding the English Open DTL, Dougall Memorial, and Sponsored DTL (DTL Weekend) competitions and will update you regarding this as soon as we can.

Please keep an eye on our website news pages for further updates.

 

 


 

Message du CROS Nouvelle-Aquitaine du 25 septembre 2020

 

Madame, Monsieur,

 

Ce vendredi à 14h, Fabienne Buccio, Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la Gironde, a précisé lors d’une conférence de presse le périmètre d'application des nouvelles mesures sanitaires dans la métropole de Bordeaux, et plus largement en Gironde.

Ces annonces font suite au discours du ministre de la Santé, Olivier Véran mercredi. Plusieurs métropoles, dont Bordeaux, sont désormais en zone d’alerte rouge renforcée. 

Les mesures qui s’appliqueront à partir de lundi 28 septembre et pour 15 jours :

– Jauge des rassemblements portée à 1 000 personnes maximum 

– Interdiction des grands événements déclarés comme les fêtes locales et étudiantes

– Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public

– Fermeture partielle des bars dans la métropole bordelaise, l’horaire étant décidé par le préfet (22 heures maximum)

– Fermeture de toutes les salles des fêtes et salles polyvalentes pour les activités festives et associatives

– Fermeture des salles de sport et des gymnases

 

Fabienne Buccio, Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la Gironde, a précisé, ce vendredi 25 septembre lors de la conférence de presse, que cette fermeture serait également applicable aussi hors métropole. Les gymnases, dojos, équipements sportifs (hors usage scolaire), piscines couvertes vont donc fermer ce samedi dans la métropole.et dans toute la Gironde.

 

Les salles de sport privées ne pourront également plus accueillir de public.

Dans la métropole bordelaise, les trois premières restrictions sont déjà appliquées suite à un arrêté préfectoral en date du 14 septembre.

Nous vous informons que suite à l'intervention du ministre de la santé, Olivier VERAN, le CROS a interpellé, Fabienne Buccio, Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la Gironde, afin de l'alerter sur les craintes du mouvement sportif de ne pouvoir continuer à développer ses activités sportives ou associatives en précisant qu’il ne fallait pas confondre salles de sports et clubs sportifs.

De nombreux protocoles ont été réalisés par les fédérations et validés par le ministère des sports afin de permettre aux licenciés de continuer à pratiquer leur discipline sportive, sous conditions de respecter les mesures sanitaires nécessaires à leur sécurité. Les dirigeants, entraineurs et sportifs ont non seulement accepté et suivi toutes ces contraintes mais ont également soutenu et transmis avec pédagogie auprès de leurs membres un message de respect et de prudence individuelle mais aussi collective. 

Aujourd'hui, le mouvement sportif ne réclame rien qui ne puisse aller contre la santé de nos concitoyens, mais simplement une attention légitime qui lui permettrait de continuer à transmettre les valeurs éducatives de respect, de tolérance, de courage et de solidarité dont nous avons bien besoin aujourd'hui, au même titre que l'école le fait dans le cadre de l'enseignement de l'éducation physique et sportive.

Vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien la conférence de presse de Fabienne Buccio, Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la Gironde : https://www.facebook.com/watch/?v=357626902089918&extid=yqDrnXWa62gFGzrW

 

Nous vous souhaitons bonne réception de ces informations et vous tiendrons informé de l’évolution de la situation.

Bien cordialement,

Philippe SAID

Président

 

 


 

Message du CNOSF Nouvelle-Aquitaine du 26 septembre 2020

 

Mesdames, Messieurs les Président-e-s de Fédérations,

Mesdames, Messieurs les membres du Conseil d’Administration,

Mesdames, Messieurs les Présidents de CROS, CTOS de CDOS,

 

Faisant suite à une réunion organisée en fin de matinée par Madame la Ministre des Sports pour présenter l’application des nouvelles mesures sanitaires au secteur sportif, je vous prie de trouver, ci-dessous, le communiqué de presse envoyé par le CNOSF et le CPSF cet après-midi.

Vous trouverez également, en pièces jointes, le communiqué et le document récapitulatif produit par le Ministère des Sports qui présente les différentes mesures et leur application dans les différentes zones.

Je vous invite à relayer largement ces décisions auprès de vos structures et clubs dans les territoires.

Denis MASSEGLIA

 

Communiqué de presse - Déclinaisons pour le sport des décisions sanitaires gouvernementales au 25.09.2020.pdf

Decisions Sanitaires Sports 25 09 2020.pdf

 

 


 

Communiqué de presse du CNOSF et du CPSF du 26 Septembre 2020

 

Miser sur le sport contre la COVID-19

 

Alors que de nouvelles mesures générales ont été annoncées par le Gouvernement pour ralentir la circulation du virus de la COVID-19 dans un certain nombre de départements et de villes, le Comité National Olympique et Sportif Français, en lien avec le Comité Paralympique et Sportif français, souhaite rappeler l’important travail mené depuis le début du déconfinement par les fédérations et les clubs sportifs partout en France.

Partout, pour chaque sport, chaque discipline, à tous les niveaux, des protocoles sanitaires extrêmement stricts ont été élaborés par les organisations sportives. Ces protocoles ont fait l’objet de validation par le Ministère des Sports, en lien avec la Cellule interministérielle de crise gouvernementale.

 

Ils prévoient :

  • le port du masque dans tous les lieux et activités en dehors de la pratique sportive active en tant que telle pour laquelle le port est déconseillé ;
  • le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale et le lavage et la désinfection systématique des mains, des accessoires sportifs et des équipements et l’utilisation privilégiée d’équipements individuels quand cela est possible ;
  • l’application de règles strictes en matière de tests et d’isolement des joueurs et de leur encadrement pour ce qui est du déroulement des matches, tournois et compétitions ;
  • la nomination de « managers COVID » garants du respect et de la bonne mise en œuvre de ces protocoles sanitaires.

 

Les mesures annoncées par le Gouvernement de restriction des accès aux activités sportives ne reposent pas sur des chiffres objectifs démontrant une quelconque sur-contamination au sein des clubs. Les clubs de sport et les fédérations ne doivent pas subir les conséquences d’une situation sanitaire dégradée principalement en raison de comportements déraisonnables dans la sphère privée et libre.

Nous souhaitons réaffirmer avec force que tout est mis en œuvre pour assurer la protection de la sécurité et de la santé des adhérents dans les associations sportives. Les clubs sont aujourd’hui les lieux les plus sécurisés pour pratiquer une activité sportive. C’est la raison pour laquelle nous saluons les premières annonces faites ce jour par Madame la Ministre des Sports, Roxana MARACINEANU, de maintenir les activités des associations sportives pour les mineurs, les scolaires ainsi que les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels partout sur le territoire national quel que soit le niveau d’alerte. La pratique sportive encadrée, en association sportive, est aussi maintenue pour les adultes dans les équipements sportifs ouverts en plein air (stades d’athlétisme, de football, tennis, etc.).

 

La pratique régulière d’une activité physique et sportive est reconnue comme absolument nécessaire au bien-être et à l’équilibre des individus. Elle renforce notre capacité individuelle et collective à combattre le virus. Le CPSF rappelle d’ailleurs que le handicap ne constitue pas une vulnérabilité en soi. Le maintien de l’accès au sport en France est une exigence de santé publique. Nous la défendons et continuerons de la défendre avec force et conviction et nous invitons chacun à s’inscrire et à inscrire leurs enfants en toute confiance dans les clubs.